Actualités des Agenda 21
Epinal : consommer moins, même à l’école !
« Est-ce que le poste de musique, qui est en veille, est en train de consommer de l’électricité ? », demande Mathieu Grosjean, instituteur de l’école Émile-Durkheim à sa classe de CE1. « Nonnnn ! », répondent quasiment tous en chœur les élèves. L’instituteur branche le wattmètre, un appareil capable de mesurer la consommation d’électricité en watt et en euros, au poste de musique. Le résultat tombe : le poste, en veille, consomme 4,2 watts. « Ça consomme alors que le poste n’émet pas de musique », s’étonne Barnabé, élève de CE1. Les appareils éteints mais branchés (dits en veille), continuent à consommer de l’électricité et donc de l’argent.

Faire des maths et de l’anglais en adoptant des éco-gestes

Inspiré du Défi Familles à énergie positive, ce projet s’inscrit dans les programmes de l’éducation au développement durable définis par le ministère de l’Éducation nationale. Dans le jeu-concours, les élèves apprennent à faire des économies d’énergie dans leur école en découvrant des notions de maths, de sciences, et de français. « On lit les chiffres. On a appris que les degrés Celsius sont des Fahrenheit en anglais et que “cost” voulait dire “coûter” », explique Simon, élève de CE2. « On a mesuré la température des murs avec un pistolet. 16 degrés pour le mur qui donne dehors et 19 degrés pour le mur à l’intérieur de l’école. C’est pour ça qu’il faut bien isoler les maisons », ajoute Léane.

« Sensibiliser les enfants pour changer les comportements »

Une mallette remplie de matériels de mesure (wattmètre, luxmètre, un détecteur de CO 2 , pistolet thermique…), prêtée par la communauté d’agglomération d’Épinal, circule dans une quinzaine d’écoles jusque mi-janvier. « Notre but est de sensibiliser les enfants pour changer les comportements. Et puis, ils sont aussi des messagers auprès de leurs parents. Maintenant, certaines familles débranchent complètement leur télévision le soir », explique Mathieu Grosjean, l’instituteur.Un défi, et surtout une formation pour que les enfants deviennent les futurs ambassadeurs de la transition énergétique.(Source : Vosges Matin 4 janvier 2017 - Magali PRETAGUT)Pour en savoir plus
Posté le 04/01/2017
Le collège Jean-Monnet de La Loupe labellisé pour son engagement
Le 7 décembre dernier, le collège Jean-Monnet de La Loupe a obtenu une mention académique E3D "développement durable approfondissement 20162019" par l'académie Orléans-Tours pour son engagement dans l'éducation durable depuis quelques années. La mention E3D est identifiée par un visuel académique apposé à l'entrée de l'établissement. Attribuée pour trois ans, cette mention vise à reconnaître les établissements dont la démarche "développement durable" est partagée dans la durée par l'ensemble des acteurs du collège autour d'une culture commune. Du tri prévu au self dès le mois de janvier
Lors de l'inauguration de la plaque portant le label académique, Franck Velluet, le principal adjoint, a expliqué : « Il s'agit du troisième niveau sur une échelle de quatre. À ce niveau, l'établissement approfondit ses démarches éducatives, développe et valorise ses projets à l'interne. Cette démarche éducative globale a débuté en 2005 avec l'implication d'élèves sur la mare pédagogique et les trophées du développement durable organisés par le département. Depuis, elle se pérennise avec un recyclage du papier, du matériel scolaire, des bouchons en plastique en partenariat avec l'usine ATMOS de Voves au profit des handicapés. Également avec une collecte pour les Restos du cœur pour l'aspect social. Pour la dimension environnementale, un travail sur les énergies renouvelables est valorisé à travers la maison écologique ». La mise en place d'une action de tri des déchets alimentaires est prévue à partir de janvier 2017 au self du collège. Parallèlement au poulailler autonome qui sera créé afin de traiter les déchets de cantine et lutter contre le gaspillage alimentaire. (Source: Nadine Debèze - L'Echo Républicain - 16 décembre 2016)
Posté le 19/12/2016
Vaucanson, pionnier du E3D...
Plus de 400 collèges et lycées de l'académie sont des établissements en démarche de développement durable (E3D). Nombre des acteurs étaient réunis près d'Orléans, le 7 décembre, dans le cadre des Rencontres académiques de l'éducation au développement durable.Jean-Marc Vallée, inspecteur académique a rappelé les enjeux et les actions menées dans les établissements et souligné combien « cette journée permet de valoriser ce travail en attribuant des labels, et aussi en offrant cette possibilité d'échanges d'expériences et de mutualisations ». Aujourd'hui treize lycées ont carrément institué un Agenda 21 dans leur établissement. Le lycée Vaucanson a été pionnier dans cette démarche. Et Anne Blin la locomotive... (source : La Nouvelle République.fr 12 décembre).
Posté le 14/12/2016
10 campus récompensés par la 3ème édition des Trophées des campus responsables
Campus responsables, une initiative de Graine de Changement, vient d'identifier ses Torphées. 7 établissements d'enseignement supérieur aux actions remarquables en matière de développement durable et de RSE ont été distingués, et 3 autres ont obtenus des prix d’encouragement et coup de cœur du jury. Découvrez toutes les informations sur les Trophées des campus responsables et les lauréats en téléchargeant le dossier de presse
Pour en savoir plus sur les Trophées

Posté le 21/11/2016
187Initiatives d'établissements
Evénements
Outils pour agir
  • Etude CAMPUS FOOTPRINT : une première en France pour mesurer l’impact socio-économique et environnemental des campus français
  • Le guide de Télécom Bretagne pour informer et impliquer autour de sa démarche Développement durable et Responsabilité sociétale
  • UVED : inscriptions ouvertes pour le MOOC sur Causes et enjeux du changement climatique